Télétravail : feu vert à la négociation


Vers un nouvel accord national interprofessionnel (ANI) sur le télétravail. Le précédent datait de 2005 mais, depuis la sortie du confinement, le Medef se refusait à le remettre en discussion. A l'issue d'une nouvelle rencontre entre partenaires sociaux aujourd'hui, l'organisation patronale a finalement accepté l'ouverture de négociations (premières réunions les 3 et 23 novembre). Mais refusé qu'elles débouchent sur un texte "normatif [ou] prescriptif", au grand dam de plusieurs syndicats. "L'élaboration d'un accord donnera aux salariés et à leurs représentants un cadre pour des négociations de branche ou d’entreprise", s'est félicitée, pour sa part, la ministre du Travail Elisabeth Borne.